salon massage thai

Salon de Massage Thaï

Arom Dee Thaï Massage est un salon de massage Thaïlandais situé à Toulouse.

Accueil » Salon de Massage

Histoire du Salon Arom Dee Thaï Massage

Madame Uraipon, gérante du salon de massage Arom Dee est originaire de la région de Bangkok en Thaïlande.

Elle suivit plusieurs formations au sein de l’école de massage traditionnel du Wat Po.

Elle y a suivi notamment, en septembre 2008, la formation du massage traditionnel Thaïlandais.

Ensuite, désirant se diversifier, elle compléta sa formation par celle du massage des pieds, qu’elle obtint au mois d’octobre de la même année.

Par la suite, elle apporta ses connaissances et sa pratique au bénéfice de l’association « Au cœur du Siam ».
Ellze y prodigua des massages bénévolement à travers divers événements tels que le Festival Made in Asia de Toulouse.

Dans l’optique de se perfectionner, elle repartit en juin 2013, se former à l’école du Wat Po.

A ce moment là, elle obtint avec succès son certificat du massage traditionnel et professionnel Thaïlandais ainsi que celui du massage aux huiles aromatiques.

Éprouvant énormément du plaisir à travers la pratique du massage.
Elle décida en 2014, de lancer son activité et de créer son propre salon de massage.

Etant soucieuse du bien-être qu’elle devra apporter à ses futurs clients.
Elle créa un salon à la décoration typiquement Thaïlandaise.

De plus, elle désira lors de la création, que le temps d’un massage, vous puissiez vous sentir, transportés aux portes du Siam.

C’est en partie, la raison pour laquelle, elle nomma son salon « Arom Dee », qui signifie :

«Se sentir de bonne humeur».

Histoire du massage Thaï

Vieux de plus de 2500 ans, le massage thaï traditionnel est aussi appelé Nouat Boran en langue thaï.
Ce massage tient du Shiatsu, du massage taoïste, du massage ayurvédique indien, et du Yoga.
Et pourtant, par sa philosophie, il ne ressemble qu’à lui-même. Il a la particularité de pouvoir connecter celui qui le reçoit, comme celui qui le donne.
Le massage Thaïlandais fût bercé par le bouddhisme depuis sa création.
Il tire en fait ses origines de l’Inde dont le père fondateur serait Jivaka Kumar Bhaccha.
Transmis de moine à élève, c’est le roi Rama III qui en 1830, va sortir définitivement le Nuad Boran de l’ombre.
en décidant de créer le Wat Po School.

sed Aliquam neque. id, ultricies consectetur leo. Phasellus Sed in

Pin It on Pinterest